« Tous ceux qui partagent nos valeurs sont les bienvenus. »
« Tous ceux qui partagent nos valeurs sont les bienvenus. » - J.C. MAGNENET / ANP / 20 MINUTES

Propos recueillis par J.C. MAgnenet

Enfin une porte de sortie pour le rugby niçois? Alors que le tribunal de grande instance de Nice devrait – sauf coup de théâtre – prononcer la liquidation du Rugby Nice Côte d'Azur (RNCA) lundi prochain, une nouvelle structure, le Metropole Nice Rugby (Menir) a été créé avec à sa tête Yvan Merlino. Un projet dont la viabilité reste suspendue au choix de la ville de Nice.

Quels sont vos objectifs ?
On a fondé cette association, pour prendre la suite du RNCA, avec le soutien d'une grande partie des éducateurs et des parents de joueurs du club. Nous souhaitons animer une école de rugby pour les 7-15 ans, et faire jouer des équipes cadet et junior, de rugby à sept, en loisir, garder une section féminine, et bien sûr une équipe senior.
A quel niveau devra repartir cette équipe première ?
La logique veut qu'un nouveau club reparte de tout en bas, et sauf décision exceptionnelle de la fédération, nous évoluerons la saison prochaine à l'échelon départemental.
N'est-ce pas un nouvel épisode de la guerre des clans qui mine le rugby niçois depuis des années ?
Je veux être tourné vers l'avenir. Les guéguerres cela ne sert plus à rien. Il faut que le club véhicule des valeurs. On a vécu une année de haine qui n'a fait rien avancer.
Comment sera composé son budget ?
Il sera compris dans une fourchette de 300 000 à 400 000 €. Nous comptons sur les licences des joueurs, les partenaires et le soutien de la municipalité, à hauteur de 50 %, pour l'atteindre.
Quel regard porte la ville

de Nice sur votre initiative ?
Je ne sais pas. Nous avons transmis à l'équipe municipale une demande afin de pouvoir utiliser le terrain des Arboras, puisque nous ne voulons rien changer aux habitudes des jeunes. Il nous faudra une réponse avant le 20 juin en raison des échéances imposées par la fédération.
Etes-vous en concurrence avec un autre projet ?
Rien d'autre n'a été officiellement présenté à Nice, pour l'instant.