Un prodige des douceursrégale Cannes

0 contributions
Publié le 4 juin 2012.

Gourmandise Champion du monde de pâtisserie, Jérôme de Oliveira s'est installé sur la Côte

Il a déjà un savoureux palmarès... Sacré vainqueur du Mondial des arts sucrés en 2008, il devient champion du monde de pâtisserie l'année suivante ! Cette dernière distinction, Jérôme de Oliveira, 26 ans (seulement), l'affiche d'ailleurs fièrement dans sa boutique de Cannes – la première à son nom. Un havre de la gourmandise, tout fraîchement inauguré dans les murs du Five, un hôtel de luxe dernièrement érigé à deux pas du Palais des festivals. « J'y fais ce que j'aime avant tout, confie le jeune chef. J'essaie aussi de revisiter certains classiques, comme la tropézienne en macaron, la tarte au citron ou le Paris-Brest. J'ai toujours adoré le côté créatif et quasi architectural des desserts. »

Le « fils » de Michalak
Sa passion, puisque c'est bien de cela dont il s'agit, il la découvre dès l'enfance, « près des fourneaux, avec [sa] mère et [sa] grand-mère, toutes deux de très bonnes cuisinières ». « Je me souviens des bugnes, de la confiture d'abricot... que je faisais avec elles », sourit-il. Le Lyonnais d'origine avait sa voie toute tracée. BEP et Bac Pro en poche, il fait aussi ses classes dans les offices de l'Ecole nationale supérieure de pâtisserie. Puis entame sa carrière aux côtés de Sébastien Bouillet et réalise son rêve : intégrer les brigades du Plaza Athénée, celles de Christophe Michalak. L'illustre pâtissier, lui aussi champion du monde, « a toujours été un exemple » pour le jeune alchimiste des douceurs. « Il est aujourd'hui un ami, même si je continue à l'appeler “chef” », glisse-t-il. De son côté, le patron Michalak a lui pris coutume d'appeler le prodige, son « fils ». Un fiston qui ne manque pas d'ambition. « Il ne faut pas aller plus vite que la musique, mais ça me plairait d'ouvrir d'autres boutiques sur Toulouse [d'où sa compagne, propriétaire de l'hôtel Five, est originaire] ou à l'étranger. Pourquoi pas à Tokyo ou New York, par exemple... »

Thibaud Roques
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr