Au Martinez, Fabrizio se plie en quatre pour les stars

0 contributions
Publié le 23 mai 2012.

Coulisses Il est le concierge de l'hôtel 5 étoiles depuis plus de vingt ans

Fabrizio Bozzolan a 55 ans, et depuis 1990, il est le chef concierge de l'hôtel Martinez. Autant dire, qu'il en a vu défiler, de la star. Mais chut ! Il ne dira rien. « Si ce sont des noms que vous voulez, c'est niet, sourit-il derrière son desk. Cela fait partie du métier. Il faut savoir rester discret pour espérer gagner la confiance de nos clients en général, et des célébrités en particulier. Mais certaines stars restent carrément inaccessibles, et c'est leur staff qui traite avec nous, glisse-t-il. C'est un peu dommage, car nous ne sommes pas là pour les ennuyer, mais pour répondre à leurs attentes. »

« Chercheurs » pour désir de stars
Des attentes qui crèvent des fois le plafond. « Quand on vous demande un yacht ou un jet privé, vous le cherchez... Et vous essayez de le trouver », raconte le Français d'origine italienne, responsable au sein du 5-étoiles d'une équipe d'une quarantaine de personnes. Dont douze « chasseurs » à scooter qui se relaient de 7 h à minuit, plus une équipe de nuit... « Ce sont eux qui sont chargés d'aller chercher ce que nos clients demandent. Ce peut être tout et rien. » Une épice à 4 h du matin, une perceuse... « Pour certaines choses, on est rodés, assure Fabrizio Bozzolan. On stocke dorénavant quelques nœuds papillons, avant les montées des marches, pour nos clients qui l'auraient oublié. »
Dans cet antre luxueux, c'est la folie des grandeurs qui est reine. Au dernier étage, les 1 000 m2 de la suite Penthouse se négocient 36 000 € la nuit, au plus fort de la saison. Pendant le Festival, ce sont la marque L'Oréal et le joaillier Chopard qui l'occupent. Elle comprend deux séjours, deux salles à manger, quatre chambres et leurs salles de bain avec hammam, douche et bain bouillonnant, ainsi qu'un dressing et un sauna.

Thibaud Roques
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr