Côte d'Azur: A Grasse, un homme de 28 ans succombe à une méningite

SANTE Un traitement prophylactique a été entamé auprès des personnes avec qui la victime a pu être en contact…

F.B. avec AFP

— 

Un service d'urgences (illustration)

Un service d'urgences (illustration) — LODI FRANCK/SIPA

Il a succombé seulement quelques heures après son admission à l’hôpital. Un jeune homme de 28 ans originaire du Plan-de-Grasse (Alpes-Maritimes) est mort dans la nuit de mardi à mercredi d’une méningite C, a indiqué l’Agence régionale de santé (ARS) Paca.

« La souche est un méningocoque de type C et pour protéger ses proches, ceux-ci ont reçu un traitement prophylactique par antibiotiques, a-t-on également du côté de l’institution. Il y a aussi de la vaccination ».

>> A lire aussi : À Nice, la méningite terrasse une écolière de sept ans

Des voisins vaccinés ce jeudi 

L’entourage proche de la victime a pu être pris en charge dès mercredi matin. Et, selon Nice-Matin, le protocole se poursuivra également jeudi avec la vaccination de 70 résidents du hameau tzigane du Plan-de-Grasse, où vivait la victime.

Le méningocoque est un germe très fragile qui ne survit pas dans l’environnement mais se transmet par la salive, rappelle l’ARS. Le vaccin utilisé, en dose unique, protège contre quatre souches de méningocoque (A, C, Y et W).