Un jeune légionnaire de l’opération Sentinelle s’est suicidé ce mardi matin dans la vallée de la Roya, dans les Alpes-Maritimes, a appris 20 Minutes de sources concordantes. "Les premières constatations, notamment la position du corps et le déroulement des faits, ne laissent aucun doute sur la thèse d’un suicide", précise le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre. Son corps a été découvert sur une petite route reliant les villages de Breil-sur-Roya et Fanghetto, près de la frontière italienne.

L’homme, né en 1993, venait de prendre son tour de garde, aux alentours de 5 heures du matin, lorsque ses collègues ont entendu la détonation. Selon les premiers éléments, la victime s’est tiré une balle dans la tête avec son arme de service. Ce légionnaire, de nationalité italienne, appartenait au 2e régiment étranger du génie de Saint-Christol, dans le Vaucluse. La brigade judiciaire de Menton est chargée de l’enquête.

Fin août, un jeune soldat de l’opération Sentinelle s’était suicidé à Paris, sur son lieu d’hébergement, avec son Famas. Il faisait partie de la 5e compagnie de combat du 1er régiment de tirailleurs.