La vague de La République en marche a également frappé sur les rivages très droitiers de la Méditerranée. Les Républicains, jusqu’alors hégémoniques dans les Alpes-Maritimes, concède trois sièges de député au parti présidentiel.

>> Les résultats dans les trois circonscriptions niçoises, c'est par ici

En plus de la 3e circonscription, à Nice, c’est dans la 2e et la 4e que des représentants LREM ont décroché leur ticket pour l’Assemblée nationale face au Front national. Ailleurs, les candidats LR conservent leur siège.

Dans la 2e circonscription

Dans ce territoire extrêmement large des Alpes-Maritimes, où la candidate LR-UDI Anne Satonnet avait été battue dès le 1er tour, c’est le représentant de La République en marche qui est élu. Avec 59,07 % des voix, le maire de VenceLoïc Dombreval a devancé le frontiste Jérôme Cochet (40,93 %).

Dans la 4e circonscription

La 4e circonscription des Alpes-Maritimes aura été la plus disputée ce dimanche soir. La candidate LREM Alexandra Valetta-Ardisson (52,74 %) l’emporte d’une courte tête face à Olivier Bettati du FN (47,26 %). Là aussi, le Républicain Xavier Beck, maire de Cap d’Ail, avait été écarté dimanche dernier.

Dans la 6e circonscription

Le duel LR-LREM de la 6e circonscription a finalement tourné en faveur du parti de la droite. Arrivée en tête avec une confortable avance au premier tour, la candidate LREM Nathalie Audin (42,65 %) est finalement battue par Laurence Trastourt-Isnart. La représentante des Républicains gagne son siège à l’Assemblée nationale avec 57,35 % des suffrages.

Dans la 7e circonscription

Eric Pauget, le dauphin désigné par Jean Leonetti, prendra bien la suite du maire d'Antibes dans la 7e circonscription des Alpes-Maritimes. Le premier adjoint a été élu dimanche soir avec 59,45% des suffrages, face au candidat LREM Khaled Abderrahmane (40,55 %). Les deux hommes étaient arrivés au coude à coude au premier tour. 

Dans la 8e circonscription

Il était arrivé second du premier tour, le sortant LR Bernard Brochand l’a finalement emporté dans la 8e circonscription des Alpes-Maritimes, devant Philippe Buerch (42,87 %), le candidat du parti présidentiel. Avec 57,13 % des voix, le député de 79 ans repart pour un cinquième mandat. Opposé au Front national en 2012, l'ancien maire de Cannes avait alors élu bien plus confortablement, avec 66,13% des suffrages.

>> A lire aussi : Bernard Brochand (LR), 79 ans, repart pour un cinquième mandat de député

Dans la 9e circonscription

Michèle Tabarot, elle aussi, a eu chaud dans la 9e circonscription des Alpes-Maritimes. La députée-maire sortante du Cannet, deuxième du premier tour à plus de cinq points de sa rivale LREM, a renversé la tendance ce dimanche soir. L’élue LR, qui a gagné le combat avec 53,98 % des voix, devant Dominique Fillebeen (46,02 %), perd cependant près de 8 points par rapport à son précédent résultat de 2012.