Attentat de Nice: Un nouveau mémorial pour continuer «le devoir de mémoire»

SOUVENIR Des proches de victimes ont participé au dévoilement de ce nouveau lieu de recueillement « temporaire »…

Fabien Binacchi

— 

Inès, une petite orpheline de 11 ans, est venue déposer quelques fleurs

Inès, une petite orpheline de 11 ans, est venue déposer quelques fleurs — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

  • Une installation « temporaire » a été dévoilée dans les jardins de la Villa Masséna en attendant « la création d’un mémorial définitif ».
  • Le mémorial est composé de la fontaine de l’hommage national et d’un cœur transparent où figure le nom des 86 victimes de l’attentat du 14 juillet 2016.

« Nous avons besoin de ce devoir de mémoire. C’est thérapeutique. Et, en même temps, c’est pervers. Ça nous ramène systématiquement dans le même état d’esprit. Celui du souvenir de ce 14 juillet 2016 ».

Comme d’autres proches de victimes, Emilie Petitjean, présidente de l’association Promenade des Anges et mère d’un garçon tué dans l’attentat de Nice, a assisté jeudi au dévoilement d’un nouveau lieu de recueillement.

Une installation « temporaire » dans les jardins de la Villa Massena, en attendant « la création d’un mémorial définitif » selon la ville de Nice, qui reprend notamment la fontaine de l’hommage national avec François Hollande. Et sur laquelle 86 roses, pour autant de disparus, avaient été déposées.

>> A lire aussi : L'émouvant discours de Cindy Pelle­grini, l'hommage en chanson de Julien Clerc après l'attentat de Nice

Accessible au public

Surplombé d’un cœur transparent où figure le nom de chacune des victimes, le monument, érigé face à la mer entre le Negresco et le Palais de la Méditerranée, là où il y a presque un an un camion bélier créait le chaos, pourra être visité par le public. Tous les jours de 10 h à 20 h.

>> A lire aussi : Le président Macron participera aux commémorations de l'attentat de Nice

Jeudi soir, symboliquement, Inès, 11 ans, la fille orpheline d’Aldjia Bouzaouit, tuée elle aussi dans l’attaque terroriste, est venue déposer un coussin de fleurs blanches. Dans un silence émouvant et digne.