Une épreuve du tour de France, en 2008, sur le col de la Bonnette
Une épreuve du tour de France, en 2008, sur le col de la Bonnette - J. SAGET / AFP

Sa voiture, qui tractait une caravane, aurait dérapé sur une grande plaque de glace. Dimanche soir, un homme qui empruntait le col de la Bonnette, fermé en période hivernale, pour se rendre dans la station d’Isola 2000 (Alpes-Maritimes) où il travaillait, a fait une sortie de route mortelle.

Son véhicule a terminé dans un ravin, 70 m en contrebas. Il en a été extrait mercredi sur la commune de Jausiers (Alpes de Haute-Provence), relate le journal La Provence.

« C’est l’imprudence qui a encore tué »

« Ce n’est pas la route de La Bonette qui a encore tué mais bien l’imprudence des automobilistes qui suivent aveuglément les indications données par leur GPS sans tenir compte de la signalisation mise en place, a réagi Lucien Gilly, le maire de la commune, cité par le quotidien. Les panneaux indiquaient sans ambiguïté que la route du col de Restefond-La Bonette était bien fermée. »

>> A lire aussi : Trois étudiants décèdent après une chute de «500 à 1.000 mètres» de leur voiture en montagne

En juin dernier, trois étudiants niçois avaient déjà perdu la vie dans cette même zone. Leur voiture avait quitté la route avant de faire une chute vertigineuse de plus de 500 m.

Mots-clés :