Côte d'Azur: Une appli pour faire le tri de vos photos de vacances

TECHNO Merry Pixel, conçue par quatre Azuréens, évite la surcharge de votre smartphone...

Fabien Binacchi

— 

Les photos sont analysés par dossier en fonction de leur origine géographique

Les photos sont analysés par dossier en fonction de leur origine géographique — F. Binacchi / ANP / 20 Minutes

Des centaines de selfies ratés, des souvenirs de soirées voilés à la pelle… De retour de vos vacances d’été, il y a peut-être à boire et à manger dans la photothèque de votre smartphone.

>> A lire aussi : Photos, selfies: Le match des smartphones Huawei P9 et Sony Xperia X

Pour alléger sa mémoire et, surtout, parce que les milliers de clichés capturés frénétiquement pendant les virées à la plage ou les apéros au soleil couchant ne seront pas tous à encadrer, il est temps de faire de la place.

Un exercice (très) fastidieux que vous facilitent quatre Azuréens avec leur appli « Merry Pixel ». Gratuit sur iOS, et prochainement Android, le programme s’occupe de tout.

Un algorithme analyse 60 caractéristiques

« Nous avons développé un algorithme qui permet de détecter les doublons et les photos de mauvaise qualité, présente Damien Greusard, le directeur marketing de la start-up née au sein de l’incubateur Telecom Paristech, à Sophia Antipolis. Il repère les cadrages similaires, les photos floues, surexposées ou sous-exposées. Au total, 60 caractéristiques sont analysées par l’application. »

>> A lire aussi : Prisma, la nouvelle appli qui «transforme vos photos en œuvres d'art», cartonne

Un brevet à vendre « L’application sert de vitrine pour vendre notre technologie », indique Damien Greusard. Breveté par ses créateurs Azuréens, l’algorithme baptisé Turbopix intéresserait déjà des groupes de téléphonie mobile.

« Splendides », « doublons » ou « mauvaises » ?

Confiez-lui vos albums et, en quelques secondes, le couperet tombe : les photos sont désignées comme « splendides », « doublons » ou « mauvaises ». Et ça marche. On peut presque confier sa photothèque à Merry Pixel les yeux fermés.

>> A lire aussi : Vos photos Instagram peuvent-elles cacher des signes de dépression?

Vérifiez tout de même dans vos doublons, l’intelligence artificielle n’aura sans doute pas la même sensibilité que vous sur une même série de portraits. « Sur une série de 100 photos, on peut en supprimer jusqu’à 40 % », vante le responsable. De quoi concentrer les souvenirs et sûrement mieux les apprécier.