Le Hublot vient d'être labellisé Grande école du numérique, une première dans les Alpes-Maritimes.
Le Hublot vient d'être labellisé Grande école du numérique, une première dans les Alpes-Maritimes. - M. Frénois / ANP / 20 Minutes

Habituellement, dans les locaux du Hublot, les enfants créent des jeux vidéo et les adultes se familiarisent aux usages d’internet. Mais à partir de septembre, vingt-cinq jeunes investiront également les lieux, le Hublot venant d’être  labellisé Grande école du numérique. Une première dans les Alpes-Maritimes.

« Notre formation, entièrement gratuite, est proposée à des jeunes sans qualification et issus des quartiers prioritaires de Nice », détaille Frédéric Alemany, responsable de l’association Le Hublot qui recevra un chèque de 50.000 € pour un encadrement sur une durée de six mois.

Webdesigner et développeur web

Sortis de l’école, les vingt-cinq étudiants pourront intégrer les grandes entreprises et les start-up aux postes de webdesigner et de développeur web. « Les employeurs ne trouvent pas facilement de personnes avec ces qualifications-là parce que ce sont de nouveaux métiers, explique Tania Cognée, chargée du développement numérique de l’association. Ils entreront plus facilement sur le marché du travail. Et pourquoi pas créer leur propre emploi… Les choses évoluent tellement vite qu’il y a plein de métiers à inventer », espère-t-elle, confiante.

Ouvert en 2004, le Hublot est un centre dédié au numérique.
Ouvert en 2004, le Hublot est un centre dédié au numérique. - M. Frénois / ANP / 20 Minutes

 

Pour postuler, il faut se rendre directement sur le site du Hublot www.lehublot.net. « Le recrutement commencera en juillet 2016 avec un seul critère de sélection : la motivation pour le travail dans les métiers du web », explique Frédéric Alemany.

Aux anciens abattoirs de Nice

En septembre, la rentrée de la première promotion ne se fera pas dans ses locaux actuels, installés rue de Roquebillière. Le Hublot va déménager aux anciens abattoirs, dans un quartier de Nice où, selon la ville, le chômage touche 46,1 % des jeunes et où le nombre de non-diplômés sortant du cursus scolaire s’élève à 65,2 %.

Mots-clés :