Illustration d'une patrouille de police.
Illustration d'une patrouille de police. - V. WARTNER / 20 MINUTES

Il a admis être le tireur. Le jeune garçon de 13 ans, interpellé dimanche matin à son domicile du quartier de l’Ariane, un quartier sensible de l’Est niçois, a avoué être l’auteur des tirs de plombs qui ont blessé deux jeunes élèves, vendredi, dans la cour de leur école maternelle, a indiqué le procureur de la république de Nice.

Il devait encore poursuivre sa garde à vue dans la nuit de dimanche à lundi pour que les enquêteurs puissent déterminer si ses déclarations étaient bien en adéquation avec la réalité, selon le parquet de Nice. Ses parents sont au côté du mineur.

Un pistolet à plomb retrouvé à son domicile

Au domicile du jeune garçon, situé aux alentours de l’établissement scolaire, « un pistolet à plomb a été retrouvé et saisi », avait également précisé Marcel Authier, le directeur départemental de la sécurité publique, suite à son interpellation.

Les deux fillettes, âgées de 4 et 5 ans, se trouvaient dans la cour de l’établissement, à la pause de midi vendredi, lorsqu’elles ont été touchées par des tirs de plombs. L’une a été blessée au cuir chevelu et l’autre au dos. Elles ont été transportées à l’hôpital par précaution.

Une cellule psychologique de soutien a été mise en place dès ce lundi matin, dans l’école Les Mûriers, où se sont déroulés les faits.

Mots-clés :