L'ancien casino renaît en 3D

Insolite Un architecte est parvenu à le modéliser après un an de travail

Fabien Binacchi

— 

L'illustre bâtiment (version 1891) intégré dans l'environnement actuel.

L'illustre bâtiment (version 1891) intégré dans l'environnement actuel. — Mario Basso Architecte DPLG

Il n'a pu travailler qu'avec d'anciennes photos. « Les plans du bâtiment restent introuvables », raconte Mario Basso. Cet architecte azuréen a chiné de très vieux clichés de l'illustre casino de la jetée de Nice, détruit après la guerre, pour pouvoir le reconstituer, en 3D. Un « boulot d'un an » sur ordinateur que ce passionné vient tout juste de diffuser (casino-jetee-promenade-nice.blogspot.fr). Des dizaines de visuels sont en ligne. « C'était un vrai challenge. J'ai analysé les photos jusqu'à pousser le détail à son maximum, pour retrouver l'édifice tel qu'il était en 1891 », précise-t-il.

Un palais sur pilotis


Une démarche personnelle pour « faire profiter au public du souvenir de ces lieux ». Une première version de ce palais de verre et de métal sur pilotis, inauguré en 1882, avait été réduite en cendres l'année d'après. Reconstruit en 1891 dans le faste du cuivre, du laiton, du bronze et de l'or, il accueillera, jusqu'à son démontage en 1943, un casino, des salles de spectacles et autres commerces. « Le but, c'est de montrer précisément l'état de la promenade des Anglais à l'époque. Pas forcément de lancer l'idée d'une reconstruction », sourit Mario Basso. Un projet qui, dans tous les cas, se heurterait à la loi littorale.

■ Gare du Sud

Mario Basso avait également conçu une maquette pour l'ancienne gare du Sud de Nice, en 2004, dans le cadre d'un projet de fin d'études. L'architecte entendait en faire une « cité artistique et culturelle ».

Mots-clés :

Aucun mot-clé.