«On ne s'y attendait pas… pas comme ça.» Les salariés du magasin de distribution de produits culturels Virgin Megastore, à Nice, ont baissé la grille ce mercredi, vers 15 h. « Je l'ai appris en rentrant de ma pause déjeuner. Je suis là depuis l'ouverture du magasin sur l'avenue Jean Médecin, en 2001 ! C'est brutal, on est sonnés », témoignait sur place l'une des 28 salariés niçois de l'enseigne. « Certains de nos collègues étaient en repos, on a dû les appeler en urgence pour qu'ils viennent chercher leurs affaires », poursuit-elle.

«Raisons de sécurité»


Depuis ce mardi, des salariés avaient pris la décision d'occuper leurs magasins à Paris, Strasbourg ou encore Rouen. La direction a semble-t-il voulu couper court à ce mouvement avant qu'il ne fasse tache d'huile. « Nous fermons les magasins ce mercredi pour des raisons de sécurité concernant aussi bien les clients que les salariés », explique ainsi l'un de ses porte-parole. « Nous commencions à réfléchir, en effet, à mener nous aussi une action de ce genre à Nice », confie Muriel Fustini, l'une des salariés du magasin de la capitale azuréenne.

« On voulait une photo »


« La fermeture était prévue pour vendredi soir, détaille encore Muriel Fustini. Nous avions prévu de nous rassembler pour baisser la grille tous ensemble, et faire une belle photo qui puisse rester, devant le maximum de médias. Ils ne nous auront même pas laissé ça… »

■ Liquidation

C'est lundi que le tribunal de commerce de Paris doit étudier la liquidation judiciaire de cette chaîne, qui compte 26 magasins et emploie 960 personnes réparties dans l'Hexagone.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.