Voilà un an qu'il travaille sur ce prototype. Ce mercredi 1er mai, Raoul Parienti était sur le pied de guerre, porte de Versailles, à la foire de Paris, pour présenter son Freeway. « Un mini-scooter électrique ultraléger à trois roues », détaille-t-il. A peine plus gros qu'une trottinette et pouvant rouler jusqu'à 25 km/h, son engin peut, une fois la destination atteinte, « se plier en quelques secondes et vous suivre partout comme une valise à roulettes », explique le Niçois, qui n'en est pas à son coup d'essai (lire l'encadré).

En vente début 2014


La prise en main est rapide : il suffit en effet de pousser ou de tirer le guidon vers soi pour accélérer ou freiner. Un brevet a déjà été déposé, et un prototype plus affiné sera développé durant les mois à venir. « Nous allons par exemple faire passer son poids de 20 kg actuellement, à 12 kg », promet Raoul Parienti, qui assure que « des industriels du cycle sont intéressés » pour une production de masse. Le Freeway sera en effet « classé dans la même catégorie que les vélos, étant assimilé à un vélo à assistance électrique », indique son créateur.

«Dans la short list»


La commercialisation de cette invention est prévue pour le début de l'année 2014. D'ici là, le Géo Trouvetou niçois compte bien décrocher un prix au concours Lépine 2013. « Je suis dans la short list », sourit-il. Réponse le samedi 11 mai.

■ Une mine d'idées

Raoul Parienti revendique déjà 146 brevets déposés ainsi que trois participations au concours Lépine. Le Niçois a notamment décroché le prix du Président de la république en 2010 pour son « Top Braille ».

Mots-clés :

Aucun mot-clé.