Guillaume Frouin

Plus de 150.000 spectateurs sont attendus de jeudi à dimanche, entre Nantes et Nort-sur-Erdre. La 27e édition des Rendez-vous de l’Erdre va en effet faire cohabiter, comme chaque année, le jazz et le blues avec d’élégants et vénérables bateaux. 20 Minutes a coché quelques-uns des 110 concerts à ne pas manquer.

Lee Konitz. Le saxophoniste américain de 84 ans est « tout simplement l’un des derniers géants de l’histoire du jazz », selon les organisateurs. « Il n’est pas très connu du grand public, mais il est respecté par tous les musiciens de jazz », précise Armand Meignan, le directeur artistique des Rendez-vous de l’Erdre. Lee Konitz se produira vendredi (à 21 h 30) sur la scène Sully avec Dan Tepfer, un pianiste de 30 ans de renom.

Stéphane Belmondo. Le trompettiste français est « l’un des musiciens français les plus connus à l’international avec Didier Lockwood », rappelle Armand Meignan. Vendredi (à 23 h), sur la scène nautique, il jouera à la tête d’un « quartet de rêve », où l’on retrouvera le pianiste américain Kirk Lightsey.

Candye Kane. L’ex-actrice de films X a su imposer le respect – et sa voix puissante – dans le milieu du blues. Personnalité extravagante, cette Californienne n’hésite pas à jouer du piano avec ses seins ! Elle se produira avec la guitariste Laura Chavez samedi (à 21 h), à l’entrée de l’île de Versailles.

Le Big Band Spoutnik. Ces dix-neuf élèves des conservatoires de Nantes, Saint-Nazaire, Cholet (Maine-et-Loire) et La Roche-sur-Yon (Vendée) se sont fait connaître lors de la dernière Folle journée, en mélangeant des hits du hip-hop américain avec des classiques de la musique russe (Tchaïkovski, Stravinsky...). A retrouver samedi (à 18 h) sur la scène Mix Jazz et dimanche (à 14 h) sur la scène Jazz classique.

Des concerts (aussi) pour les enfants

Le fantasque Bernard Lubat sortira ses « jouets musicaux » samedi et dimanche, à 16 h 30 et 17 h 15, sur la péniche-crèche La Souris Verte. Ses concerts sont ouverts à tous les enfants, pas seulement ceux de la crèche. Il est conseillé d’arriver une demi-heure à l’avance, la jauge étant limitée.