Les membres du Nantes Quidditch s'entraînent chaque semaine sur le campus du Tertre.
Les membres du Nantes Quidditch s'entraînent chaque semaine sur le campus du Tertre. - F. Elsner/20 Minutes

Guillaume Frouin

Et si vous appreniez, samedi, à jouer au sport préféré d'Harry Potter ? Le premier « Nantes Quidditch Camp » va en effet enseigner aux néophytes les rudiments de ce sport universitaire, à mi-chemin entre le handball, le rugby ou la balle au prisonnier. Le jeu a été adapté pour pouvoir être pratiqué par les « Moldus », les « non-sorciers » dans l'univers de J.K. Rowling, qui se courent après, sur terre, avec un balai entre les jambes.
Le matin, les adhérents du très officiel Nantes Quidditch, premier club à s'être lancé en France en janvier 2011, vont aussi tourner des vidéos dans les lieux emblématiques de la cité des Ducs de Bretagne (passage Pommeraye, place Royale, château…). Une façon de faire sa promo, mais pas seulement. « On veut prouver que c'est un vrai sport, et pas qu'un jeu du dimanche, insiste Elodie Laruelle, 24 ans, vice-présidente du Nantes Quidditch. Il faut arrêter de le mettre à l'écart au seul prétexte qu'il sort du monde d'Harry Potter. »

Une « équipe de France »
Elodie revient ainsi d'un tournoi international ce week-end avec « l'équipe de France de quidditch » à Oxford (Angleterre), à l'occasion du passage de la flamme olympique dans la ville. Une équipe montée de bric et de broc, à vrai dire, un peu à la dernière minute, à la différence de son homologue américaine. « Aux Etats-Unis, il y avait plus de cent candidatures, et seuls les 21 meilleurs joueurs ont été retenus », sourit la jeune femme.

Entraînements

Le Nantes Quidditch compte actuellement une douzaine d'adhérents. Il organise un entraînement le mercredi soir au Petit-Port (de 19 h à 20 h 30), et un autre le dimanche après-midi (de 14 h à 17 h) au parc du Grand-Blottereau. Le prix de l'adhésion est de 30 € par an, ou 10 € par trimestre. Infos 06 49 63 88 90.