Johanna Rolland (1re adjointe) et Patrick Rimbert (maire).
Johanna Rolland (1re adjointe) et Patrick Rimbert (maire).

Frédéric Brenon

Le conseil municipal de Nantes s'annonce exceptionnel ce vendredi. Car en plus des dossiers ordinaires soumis au vote, les élus auront a élire le nouveau maire et ses adjoints pour un mandat courant jusqu'en 2014. Démissionnaire du poste qu'il occupait depuis 23 ans, le nouveau Premier ministre Jean-Marc Ayrault –présent pour la séance– deviendra simple conseiller municipal. Son 1er adjoint, Patrick Rimbert (PS), lui succédera à la tête de la ville.
La députée Marie-Françoise Clergeau lâchera elle aussi sa fonction de 2ème adjointe pour rétrograder conseillère municipale, en vertu du non-cumul des mandats. Karine Daniel (PS) et Delphine Bouffenie (PC) quittent également l'exécutif.

L'ascension de Rolland
Ces mouvements feront des heureux. En particulier Johanna Rolland, ex-attachée parlementaire d'Ayrault, 10e adjointe depuis 2008. A seulement 33 ans, elle sera propulsée numéro 2 de la mairie de Nantes avec des compétences élargies (grands projets urbains, politique de la ville, éducation, jeunesse). Alain Robert est promu 2e adjoint, Catherine Choquet (EELV) 3e, Raymond Lannuzel 4e et Pascal Bolo 5e. Les socialistes Octave Cestor, Elisabeth Lefranc, Michel Plaze, et la communiste Marie-Annick Bennâtre entreront aussi dans l'exécutif.
« Jean-Marc Ayrault reste au conseil municipal mais on sait très bien qu'il ne sera jamais là. C'est comme un filet de secours s'il devait quitter Matignon. Tous les postes clés sont occupés par des fidèles et le cabinet n'a pas changé. Il y a donc de grandes chances qu'il conserve les manettes », considère le groupe d'opposition UMP.

Combien vont-ils gagner?

Le nouveau maire recevra une indemnité brute mensuelle de 5512 €. Les 25 adjoints au maire percevront, eux, 1438 € bruts. Les 26 conseillers municipaux délégués toucheront 968 € et les 13 conseillers municipaux 271 €. Jean-Marc Ayrault a choisi de renoncer à ses indemnités.