Classement national des députés français, établi sur la dernière législature (2007-2012),  sur un total de 628 députés ayant siégé au moins une fois à l’Assemblée nationale.
Classement national des députés français, établi sur la dernière législature (2007-2012),  sur un total de 628 députés ayant siégé au moins une fois à l’Assemblée nationale. - Assemblée nationale - site www.nosdéputés.fr

Frédéric Brenon

Les députés de Loire-Atlantique ont-ils été actifs à l’Assemblée nationale pendant leurs cinq ans de mandat? Les données officielles, compilées par le site Web citoyen NosDeputes.fr, offrent des éléments de réponse.

Bien placés dans tous les indicateurs, Michel Hunault et François de Rugy se distinguent ainsi par des statistiques flatteuses, en hémicycle comme en commission. Très productif également, Serge Poignant décroche la palme de l’assiduité (169 semaines de présence active).

Chef du groupe socialiste et actuel Premier ministre, Jean-Marc Ayrault brille logiquement pour les propositions de loi écrites (43) et questions orales posées (53). Dominique Raimbourg fait aussi bonne figure.

Du travail de terrain invisible

«C’est normal d’être actif. L’Assemblée nationale, on n’y va pas en touriste ou pour se montrer à la télé», considère François de Rugy. «Faire le job est la moindre des choses, on a été élus pour ça, estime Michel Hunault. Sinon comment voulez-vous qu’on soit crédibles? Chacun a sa conscience. Moi j’ai le sentiment du travail accompli.»

Mais d’autres députés apparaissent moins à leur avantage. Le plus mal classé, Christophe Priou, n’affiche que 70 semaines de présence, 6 questions orales et aucune proposition écrite. Marie-Françoise Clergeau est également  en mauvaise place pour son assiduité (90 semaines de présence), de même que Marie-Odile Bouillé pour ses interventions. «J’ai exercé une mission pendant six mois sur le Grenelle de la mer et ce travail ne rentrait pas dans les stats», justifie Christophe Priou.

«Les indicateurs sont trompeurs, confirme Marie-Françoise Clergeau. Ils ne prennent pas en compte la charge d’un rapport qui nécessite beaucoup de visites de terrain. Je tiens aussi moi-même mes permanences parlementaires, ce qui est plutôt rare. On ne peut pas être partout. Je ne me vois pas pointer à Paris pour les statistiques et repartir.»

Article associé: «Leur interdire de se représenter quand ils sont trop absents»

Cinq députés débutaient

Cinq députés (Raimbourg, Ménard, Bouillé, Boënnec, De Rugy) viennent d’achever leur premier mandat. Ayrault était élu depuis 1988, Poignant et Hunault depuis 1993, Clergeau depuis 1997 et Priou depuis 2002.