La « Loire aux trésors » met en valeur des activités accessibles au grand public.
La « Loire aux trésors » met en valeur des activités accessibles au grand public.

Guillaume Frouin

Parler du vin autrement. Voilà l'objectif de « La Loire aux trésors », un jeu inédit tourné le week-end dernier dans les vignes entre Tours et Nantes. Le premier des six épisodes de ce « Pékin Express du vignoble » – non chronométré – sera diffusé ce jeudi sur le site loireauxtresors.com. Jusqu'au 12 juillet, les internautes pourront y voter pour les trois duos de candidats, qui se sont affrontés lors de dégustations à l'aveugle ou d'épreuves de « roulage de barrique ». Leurs votes auront autant de valeur que ceux du jury pour désigner les vainqueurs, qui recevront 5 000 €.

Les 25-35 ans ciblés en priorité
Le jeu – relayé sur Facebook et Twitter – est surtout un prétexte pour mettre en valeur l'œnotourisme régional, au-delà des seules visites de caves. Ses candidats dormiront ainsi dans des chambres d'hôtes, et feront du canoë sur la Loire. « Nous visons les 25-35 ans épicuriens, connectés et urbains », explique la filière viticole régionale, qui veut se créer un « bouche-à-oreille numérique favorable ». « Aujourd'hui, les touristes ne prennent plus de prospectus dans les offices de tourisme, ils se renseignent d'abord sur Internet », confirme-t-on à Loire-Atlantique Tourisme. « C'est à nous de nous adapter à eux. »

étiquettes

« Les filles de la Loire », « Le couple de la région » ou « Les copains parisiens » : les trois duos répondent à des étiquettes, comme dans « Pékin-Express ».