Les hôteliers nantais en difficulté

0 contributions
Publié le 5 juin 2012.

L'inquiétude des professionnels de l'hôtellerie se confirme. Selon une enquête réalisée par le club hôtelier de l'agglomération nantaise auprès de 43 établissements, plus de la moitié des hôtels ont enregistré une baisse de leur chiffre d'affaires depuis le début d'année 2012, par rapport à l'an dernier. Cette baisse, plus fréquente en périphérie (64 % des hôtels interrogés) qu'à Nantes intra muros (50 %), s'accompagne aussi de pertes d'emploi pour 23 % des établissements. Seuls 16 % des hôtels déclarent un chiffre d'affaires en hausse.

Peu d'optimisme pour cet été
« On est très en dessous de nos prévisions, constate Gilles Cibert, président du club hôtelier nantais. La conjoncture économique est compliquée, les nombreux ponts de mai ont été peu favorables au tourisme d'affaires. Et, surtout, on subit tous les effets d'une offre devenue trop importante par rapport à la demande. Résultat : des hôtels ont commencé à licencier. » Les prévisions des trois prochains mois n'incitent pas à l'optimisme. Et ce malgré l'événement Le Voyage à Nantes. Plus de 58 % des hôtels (65 % à Nantes) tablent en effet sur un chiffre d'affaires en chute en juin-juillet-août. Un établissement sur trois prévoit même de réduire ses effectifs. « Les réservations ne décollent pas. Les particuliers se décident de plus en plus tard et les entreprises sont dans l'attente. » Depuis 2005, le nombre de chambres d'hôtels a augmenté de 47 % dans l'agglomération. La fréquentation n'a, elle, progressé que de 25 %.F. B.

Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr