Marie-Thérèse Bardet, ce samedi.
Marie-Thérèse Bardet, ce samedi.

Guillaume Frouin

A défaut de pouvoir souffler 114 bougies, Marie-Thérèse Bardet a eu droit, samedi après-midi, à un bouquet de 114 roses. La doyenne officielle des Français et des Européens fêtait en effet ses 114 ans à la résidence « La Châtaigneraie » à

Pontchâteau, où elle vit depuis vingt ans. Un orchestre local, « La Belle Epoque », avait également été convié à l'anniversaire de cette « super-centenaire ». « Il y a encore quatre ans, elle adorait danser », témoigne Laurence Delafond, directrice de sa maison de retraite.

Une longévité « stimulante »
Aujourd'hui, Marie-Thérèse Bardet ne se déplace plus qu'en fauteuil roulant. « Elle ne parle plus, mais s'exprime beaucoup par le toucher », précise Laurence Delafond. « Elle est très affectueuse... C'est une femme qui a longtemps été très coquette : pour elle, la tenue vestimentaire et la coiffure étaient quelque chose d'important. » La doyenne des Français et des Européens est également « gourmande », observe la directrice de sa résidence. Elle a ainsi « apprécié les chocolats » que lui avait offerts il y a une semaine Philippe Grosvalet, le président (PS) du conseil général de Loire-Atlantique. Sa longévité, dans tous les cas, est « stimulante » pour les autres pensionnaires de « La Châtaigneraie ». « Cela leur ouvre des perspectives : récemment, une dame de 93 ans s'est fait la remarque qu'elle pourrait vivre encore dix ans », explique Laurence Delafond.
Marie-Thérèse Bardet talonne ainsi l'actuelle doyenne de l'humanité, une Américaine de 115 ans. Le record établi par la Française Jeanne Calment, décédée en 1997 à l'âge de 122 ans et 164 jours, a toutefois encore de beaux jours devant lui.

Descendance

Marie-Thérèse Bardet est mère de deux enfants de 88 et 90 ans, qui sont toujours en vie. La doyenne officielle des Français et des Européens a également eu sept petits-enfants, quinze arrière-petits-enfants et six arrière-arrière-petits enfants.