C'est sûrement l'action de prévention la plus connue des jeunes Nantais. Trois jours par semaine, l'équipe mobile des Veilleurs de soirée va à la rencontre des consommateurs d'alcool sur les lieux festifs de la ville. Mais les Veilleurs ne seront pas sur le terrain cette semaine, après la décision de l'association nationale de prévention en alcoologie et addictologie (Anpaa) de dire stop au dispositif qu'elle pilotait depuis 2008. « Pour enfin embaucher nos salariés, on demandait à la ville et à la préfecture un engagement financier sur plusieurs années. Ils ont refusé. La prévention mérite mieux que de maintenir des salariés dans la précarité », regrette l'Anpaa. « Très attachée au dispositif », la mairie de Nantes a donc confié l'activité à l'association Avenir santé. L'intervention des Veilleurs reprendra le 20 mars, avec le même personnel. F.B.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.