Recueilli par A. R. - ©2008 20 minutes

Didier Giraud

Correspondant territorial de la Défenseure des enfants.

Vous êtes arrivé il y a un mois, quel est votre rôle ?

Je dois faire respecter et connaître localement les droits de l'enfant. Je reçois à la préfecture toute personne estimant que ces droits ne sont pas respectés. Il peut s'agir de situations mettant à mal la santé de l'enfant, sa scolarité, ses liens familiaux ou sa liberté d'expression. Le Défenseur est une autorité de l'Etat, totalement indépendante.

Qui peut vous saisir ?

Tout mineur, parent ou association peut me contacter. J'écoute, j'essaie de faciliter le contact entre les parties concernées et, si nécessaire, je transmets un dossier aux chargés de mission à Paris. Après étude du dossier, ils émettent un avis aux juridictions concernées.

Vous avez 61 ans, vous êtes bénévole. Pourquoi avoir postulé ?

Toute ma vie, j'ai été au contact des jeunes. J'étais professeur de lettres en lycée. J'ai six enfants, dont deux adoptés. Un jour, j'ai vu une annonce dans Télérama et j'ai postulé. J'ai été retenu après plusieurs entretiens.