Déballage saignant dans les hypers

NANTES Un reportage de TMC, une chaîne de la TNT, fait état de la pratique de la «remballe» dans les hypermarchés...

Guillaume Frouin

— 

La vidéo fait actuellement un carton sur le net. Tourné «dans la banlieue de Nantes», un reportage de TMC, une chaîne de la TNT, n'en finit plus d'alimenter les conversations. On y voit un «boucher de supermarché» témoigner, sous couvert d'anonymat, de la pratique de la «remballe» dans les hypermarchés. Celle-ci consiste à redécouper, remballer puis revendre de la viande en barquette périmée.


La Remballe en Boucherie
envoyé par Brownsugar18

«Quand j'ai vu la vidéo, je n'ai pas été surpris», raconte Laurent Bergeret, délégué syndical (CGT) au Carrefour Beaulieu. «Plus il y a de la casse, moins il y a de primes pour l'employé. Dans certaines chaînes, le directeur est aussi son propre gérant. Pour lui, moins de pertes, c'est plus de profits.» A en croire le responsable syndical, ces agissements n'auraient plus cours chez Carrefour. «En 2000, à 5h du matin, le chef de rayon a été pris en train de faire de la remballe. Il a été lourdé sur le champ. Depuis, je n'ai jamais rien vu de tel. En tant que délégué, je peux pourtant visiter à l'improviste tout le magasin et les labos.»

«Tout le monde a peur de perdre son emploi»

«C'est faux, toutes les enseignes le font», dénonce sous couvert d'anonymat une salariée de Leclerc. «Mais personne n'en parle, car tout le monde a peur de perdre son emploi. C'est le prix de la précarité dans la grande distribution... Un jour, j'ai menacé mon ancien directeur de le dénoncer, il m'a répondu "Si vous le faites, vous mettez 250 personnes à la porte".»

Selon cette salariée, une de ses collègues du rayon charcuterie-traiteur avait déjà dénoncé ces agissements, il y a huit ans, lors d'un procès aux prud'hommes. «Elle avait expliqué que ces pratiques étaient régulières. Deux jours avant la date de péremption, les produits étaient retirés des rayons, retravaillés, puis remballés. Sinon, ils étaient cuits et passaient en rayon traiteur. La direction n'a jamais formellement démenti.»

Mots-clés :

Aucun mot-clé.