C’était prévisible. Le FC Nantes avait décidé, ce mercredi, de mettre en vente presque 12.000 places pour la rencontre, prévue mi-janvier, entre le FCN et le PSG, dans six Leclerc de Nantes et de son agglomération. Le club avait d’ailleurs indiqué qu’aucun billet grand public ne pourrait être acheté en ligne ou en boutique officielle FC Nantes.

Ce mercredi matin, ce fut donc « un raz de marée » assez étonnant sur les différents points de vente. Des files d’attente ont rapidement pris forme. « Vers 8 heures, ce matin, il y avait une heure et quart de queue à Leclerc Orvault Grand Val, raconte Corentin, fan du FCN. J’avais cours donc j’ai été obligé de repartir… » Sans les sésames.

Certains internautes étaient évidemment mécontents de ne pas avoir réussi à avoir des places…

« Il reste 1.600 places, explique une vendeuse du centre culturel Leclerc Atout sud, joint à 13 heures Dès 7 heures ce matin, il y avait du monde. A 8 heures, la queue débordait sur le parking. Même encore maintenant, il y a du monde jusque sur le parvis. »