La police judiciaire de Nantes a ouvert une enquête après les violences subies par un homme de 22 ans dans la nuit de dimanche à lundi. Vers 4h, ce jeune Nantais s’est présenté, seul, aux urgences du CHU, torse nu, avec de nombreuses plaies, brûlures et marques de coups au dos et au visage, rapporte Ouest-France. Surtout, son auriculaire gauche a été sectionné. Le doigt est trouvé dans la poche de sa veste ce qui permettra aux chirurgiens de tenter immédiatement de lui recoudre.

La victime a expliqué avoir été enlevée par quatre hommes, à son appartement du quartier Malakoff. Il aurait ensuite été séquestré et torturé pendant près de deux heures.

La police étudie la piste d’un règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants.

>> A lire aussi : Ils incendient trois véhicules en pleine rue par vengeance