Nantes: Une auberge de jeunesse de 250 lits en 2021 sur l'île de Nantes

URBANISME L’équipement, au « concept original », sera associé à une halle de restauration…

F.B.

— 

L'auberge de jeunesse ouvrira juste à côté des Machines de l'île à Nantes.

L'auberge de jeunesse ouvrira juste à côté des Machines de l'île à Nantes. — Samoa

Une auberge de jeunesse au « concept original » ouvrira ses portes sur l’île de Nantes en 2021, annonce la société d’aménagement de l’île de Nantes (Samoa). Ce sont le promoteur immobilier Giboire et l’hôtelier-restaurateur MELT qui ont été retenus pour la réalisation. D’une capacité d’environ 250 lits, cet hostel « innovant » sera bâti le long du boulevard de la Prairie au duc, à deux pas des Machines de l’île.

>> A lire aussi : Nantes: Un nouveau grand parking souterrain en 2022 près des Machines

Il associera des chambres simples et doubles, des dortoirs modulables et des « logements-ateliers pouvant être loués pour une courte ou moyenne durée par des groupes allant jusqu’à 10 personnes ». Les tarifs seront compris entre 25 euros la nuit en dortoir et 65 euros la chambre simple, précise la ville de Nantes.

De la restauration, des logements…

Une grande halle, ouverte à tous, proposera au rez-de-chaussée une « offre variée de restauration (coffee-shop, food market…) et des espaces événementiels permettant l’accueil de manifestations (spectacles, expositions, marché de créateurs, pop-up stores…).

L’opération immobilière ne se limitera pas à l’auberge de jeunesse puisqu’il y aura aussi 70 appartements (du T2 au T5), des espaces de travail pour des entreprises culturelles, une salle polyvalente et des terrasses partagées.

Plan de coupe du projet immobilier intégrant une auberge sur l'île de Nantes.
Plan de coupe du projet immobilier intégrant une auberge sur l'île de Nantes. - Giboire

La ville de Nantes ne dispose pour l’instant que d’une seule auberge de jeunesse, celle de la Manufacture, entre Dalby et la gare. Un peu vieillissante, dotée de 124 lits en dortoirs et 4 chambres individuelles, elle appartient à la fédération française des auberges de jeunesse (FUAJ), membre du réseau Hostelling international. Une nuitée coûte de 22 euros à 32 euros (petit-déjeuner inclus). L’adhésion à l’association (de 7 euros à 11 euros) est nécessaire.