Nantes: La commission nationale du débat public saisie pour le projet YelloPark

URBANISME Les porteurs du projet de nouveau stade veulent muscler la phase consultative…

F.B.

— 

Le parvis du stade de la Beaujoire à Nantes.

Le parvis du stade de la Beaujoire à Nantes. — A.Chauvin/20Minutes

La concertation publique du projet YelloPark vient de débuter. Plusieurs dizaines de personnes, riverains et supporters du FCN pour l’essentiel, se sont déplacées samedi au parc des expositions de la Beaujoire pour rencontrer les promoteurs du projet (le président du FCN Waldemar Kita et le groupe immobilier Réalités) et tenter d’en savoir plus sur la construction annoncée d’un nouveau stade de 40.000 places, d’environ 2.000 logements et de services publics de proximité.

Malgré la démarche, qui doit se poursuivre jusqu’en mars, beaucoup craignent que le projet ne soit « déjà ficelé ».

Pour tenter de convaincre les sceptiques sur la sincérité de cette étape consultative, le PDG de Réalités, Yoann Joubert, a annoncé samedi qu’il allait saisir la commission nationale du débat public (CNDP).

Vérifier que les points de vue soient bien pris en compte

Cette autorité indépendante a pour mission de vérifier que les citoyens soient bien informés d’un projet et que leur point de vue soit bien pris en compte dans les décisions. Elle n’émet pas d’avis sur le fond. Habituellement saisie en amont de projets d’aménagement d’intérêt national, elle a travaillé, récemment, sur l’implantation du CHU Paris nord, sur l’extension du métro toulousain, ou sur la liaison électrique France-Espagne.

C’est également elle qui avait veillé à informer la population avant la consultation relative au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes organisée en Loire-Atlantique le 26 juin 2016.

>> A lire aussi : Le promoteur du nouveau stade déjà agacé par les critiques répétitives

« Nous avons entendu les questions sur notre légitimité ainsi que sur les débats que certains attendaient sur les éléments essentiels du projet… La CNDP va être saisie et nous ne pouvons pas mieux faire », justifie Yoann Joubert sur les réseaux sociaux.

Un retard de quelques mois

Cette intervention de la Commission nationale du débat public aura pour conséquence d’allonger de quelques mois la phase préliminaire de concertation. Et probablement de repousser d’autant le coup d’envoi du chantier initialement envisagé fin 2019. « S’il faut prendre plus de temps, on le prendra », avait indiqué il y a quelques jours Yoann Joubert au sujet de la concertation préalable.

La livraison du nouveau stade, juste à côté de l’actuelle enceinte de la Beaujoire, est envisagée à l’horizon 2022-2023.

>> A lire aussi : VIDEO. Nantes accueillera des matchs de la Coupe du monde 2023... au YelloPark?