Nantes: La start-up iAdvize lève 32 millions d'euros pour grandir encore

ECONOMIE La société spécialisée dans la relation client en ligne veut désormais s'attaquer au marché américain...

F.B.

— 

Les bureaux d'iAdvize sur l'île de Nantes.

Les bureaux d'iAdvize sur l'île de Nantes. — IAdvize

Créée en 2010, la start-up iAdvize poursuit sa forte croissance. Spécialisée dans l’amélioration de la relation client en ligne pour le compte de grandes marques, la société basée sur l’île de Nantes annonce ce mardi qu’elle vient de finaliser sa troisième levée de fonds. Montant : 32 millions d’euros, soit plus du double de sa deuxième augmentation de capital réalisée en 2015.

250 recrutements prévus d’ici deux ans

Cette nouvelle phase de développement doit permettre à iAdvize de « renforcer ses positions en Europe » où elle emploie déjà 185 salariés à Nantes (siège social, 170 collaborateurs), Londres, Düsseldorf et Madrid. Un recrutement de 210 personnes d’ici à 2020 pour ces quatre bureaux est ainsi prévu.

>> A lire aussi : Cinq startups qui font la fierté nantaise

IAdvize compte aussi « s’attaquer au marché américain » grâce à l’ouverture d’un bureau à Boston ce mois-ci. Quarante recrutements sont programmés aux Etats-Unis.

Plus de 600 entreprises clientes

Julien Hervouët, le PDG de iAdvize.

Utilisant l’intelligence artificielle, la plateforme d’iAdvize aide l’Internaute en difficulté à trouver le bon interlocuteur 24h/24, 7j/7. La start-up a également réussi à fédérer une communauté de 12.000 particuliers experts dans un domaine prêts à répondre aux questions moyennant rétribution (communauté ibbü).

Plus de 600 entreprises lui font confiance, dont Cdiscount, Disney, la Fnac, Air France, Michelin ou Voyages SNCF. Un volume d'activité qui permet à iAdvize de revendiquer la place de « leader européen du marketing conversationnel ».