Nantes: Voilà à quoi ressembleront les nouveaux busways géants et 100% électriques

TRANSPORTS L'acquisition de ces véhicules sera à l'ordre du jour du conseil de Nantes métropole, vendredi...

Julie Urbach

— 

Le constructeur Hess prépare le futur e-busway nantais

Le constructeur Hess prépare le futur e-busway nantais — Hess

  • L'arrivée des nouveaux e-busways, visant à augmenter la capacité de la ligne 4, se précise.
  • 22 véhicules, plus grands et 100% électriques, commenceront à être livrés d'ici environ un an.

On devrait apercevoir le premier d’ici à un an en ville. En projet depuis 2015, l’arrivée des nouveaux busways géants et 100 % électriques se précise. Vendredi, les élus de Nantes métropole doivent voter une enveloppe de près de 53 millions d’euros pour l’acquisition de ce nouveau matériel roulant innovant.

Une somme rondelette (10 millions de plus que prévu) qui permettra l’achat de 22 busways bi-articulés, dont le look a été dévoilé ce jeudi. « Le e-busway ressemblera à un tramway, et c’est fait exprès », note Bertrand Afillé, vice-président en charge des transports.

>> A lire aussi : Des nouvelles rames de tramway plus grandes vont aussi arriver

Plus grand et propre

Si le véhicule, construit par l’entreprise suisse Hess, n’atteindra pas la capacité d’un tram, le premier objectif est bien d’accueillir d’avantage de passagers (35 %). En passant de 110 à 150 places (ce busway mesurera 24 mètres de long), il permettra à 55.000 voyageurs d’être transportés chaque jour sur la ligne 4 du réseau nantais, arrivée à saturation depuis plusieurs années.

Mais la grande innovation de ce busway qui n’a pas d’équivalent en Europe, est sa technologie 100 % électrique : le trajet (20 minutes) sera assuré sans aucune émission de polluants et fera économiser 1.330 tonnes de CO2 par an. Pour les usagers, c’est aussi la promesse de moins de gêne sonore et d’un meilleur confort à bord, « sans à-coups ». Niveau conduite, le constructeur assure que ses « deux essieux dirigeables » lui confèreront la même maniabilité qu’un bus articulé de 18 mètres.

Des aménagements prévus

En parallèle, la mise en service de ces e-busways, qui sera achevée fin 2019, demandera la réalisation de divers travaux, dont le coût est compris dans l’enveloppe soumise au vote vendredi.

>> A lire aussi : Le busway sera prolongé à Vertou au-delà du périphérique

Des aménagements seront effectués place Foch, mais aussi porte de Vertou ou quatre bornes de recharges seront installées. C’est dans cette zone, à un kilomètre au sud que sera construit le nouveau dépôt technique permettant d’accueillir la flotte de véhicules. Le parcours du busway sera alors prolongé au-delà du périphérique.