L’abus d’alcool fait parfois faire des choses vraiment stupides. Un homme de 44 ans a été placé en garde à vue jeudi après s’être présenté mercredi soir à la gendarmerie du Croisic en état d’ivresse avancée.

Les gendarmes ont immédiatement contrôlé son alcoolémie

Le quadragénaire, qui venait « exposer des doléances sur l’un de ses amis », a stationné difficilement son véhicule devant la brigade puis s’est dirigé vers le portillon en titubant, rapporte la gendarmerie de Loire-Atlantique.

Face à ce comportement suspect, les gendarmes ont immédiatement contrôlé son alcoolémie qui affichait un taux de 2,30 gr/l de sang, soit plus du quadruple du seuil légal fixé à 0,5 g par litre de sang !

Il cumule les infractions

Le conducteur n’en était pas à son coup d’essai puisqu’il se trouvait en récidive de conduite d’un véhicule sous l’empire d’un état alcoolique. Et pour ne rien arranger, il n’était pas assuré et n’avait pas effectué en préfecture les démarches de changement de propriétaire de son fourgon.

« Nous rappelons que l’alcool est l’une des causes principales, avec la vitesse et le refus de priorité, des accidents mortels sur les routes, insiste la gendarmerie de Loire-Atlantique. Alors, même si vous voulez venir nous voir, pour les urgences, vous avez le 17 et, pour les autres situations, attendez d’atteindre le seuil légal car, celui qui conduit, c’est celui qui ne boit pas ! »