Nantes: Interdits de bermudas, des conducteurs de bus et de tram viennent travailler... en jupe

CANICULE Les chauffeurs demandent à la direction de la Semitan de modifier le règlement...

J.U.

— 

A Nantes, des conducteurs sont venus en jupe

A Nantes, des conducteurs sont venus en jupe — CFDT Semitan

En jean, mini, au mollet… Plusieurs conducteurs de bus et de tram de la Semitan, à l’appel du syndicat CFDT, sont venus travailler en jupe, mardi. Une drôle de tenue pour protester contre l’interdiction, dans leur règlement, de porter un pantacourt, malgré les fortes chaleurs enregistrées à Nantes ces derniers jours.

« La jupe fait partie de la dotation vestimentaire de nos collègues femmes et nous n’avons pas d’équivalent, justifie Gabriel Magner, représentant CFDT. Depuis 2013, nous portons la revendication que les hommes puissent porter un bermuda ou un pantacourt, après un certain seuil de température. Mais la Semitan semble vouloir garder une image de marque… »

La température monte à 50°C

Selon les conducteurs, qui se sont changés après ce « coup de com », la température peut atteindre 50 degrés derrière leur pare-brise. « Nous avons déjà des conditions de travail compliquées, avec les agressions, continue Gabriel Magner. On estime que cette mesure pourrait un peu nous soulager. » La direction n’aurait pas encore répondu aux sollicitations du syndicat, après cette action qui ressemble à celle menée par des conducteurs suédois, en 2013. Eux avaient finalement obtenu gain de cause.