Nantes Rezé: Le NRM annonce la séparation avec son coach Martin Demar de manière lunaire

VOLLEY Après huit ans au Nantes Rezé Métropole, le Tchèque Martin Demar ne sera plus l'entraîneur...

David Phelippeau

— 

NANTES le 03/04/2012 Martin DEMAR, entraineur du NRVM

NANTES le 03/04/2012 Martin DEMAR, entraineur du NRVM — FABRICE ELSNER/20 MINUTES

  • Le Nantes rezé Métropole volley officialise la séparation avec son entraîneur Martin Demar
  • L'entraîneur nanto-rezéen avait pourtant encore un an de contrat

Le titre du communiqué envoyé aux différentes rédactions a tout d’abord attiré notre regard : « Nous nous sommes tant aimés. » Puis, l’officialisation de la séparation entre le Nantes Rezé Métropole volley et Martin Demar, coach historique du club, est tombée lors des premières lignes. « Nous confirmons notre séparation de notre entraîneur Martin Demar. Une belle aventure qui s’est prolongée 8 ans. »

>> A lire aussi : Nantes-Rezé: Bagarre, chaussures oubliées, larmes, bijoux... Rose raconte la décennie du NRM

Arrivé en 2009 alors que le club était en Ligue B (deuxième division), le géant tchèque a hissé le club en quelques années de Ligue B à la Coupe d’Europe en passant évidemment par la Ligue A, dont il est pensionnaire depuis 2010.

Depuis plusieurs mois, les dirigeants du NRM ne sont plus sur la même longueur d’ondes que leur coach, qui a encore un an de contrat. Les relations sont extrêmement compliquées, ce qui n’a pas empêché le club de se maintenir encore une fois en Ligue A.

Le NRM a trouvé son successeur depuis quelques semaines

« […] Comme dans de nombreux divorces, la séparation est difficile, les griefs deviennent les priorités dans la communication. Nous ne souhaitons pas rentrer dans cette polémique car nous pensons en priorité à notre enfant commun : le NRMV, pour qu’il vive au mieux cette période inconfortable. Il est de notre devoir de le faire grandir. Nous regrettons cependant cette situation que nous estimons avoir subie. Aussi, nous n’accepterons pas que des propos portant atteinte à l’image du club et de ses dirigeants soient tenus en contradiction avec la réalité. » Martin Demar a accordé un entretien à Télénantes il y a une dizaine de jours pour s’expliquer.

Le communiqué se termine (presque) dans la nostalgie : « En dépit de nos désaccords, nous n’oublions pas ce que Martin Demar nous a apporté et espérons qu’il conserve en mémoire l’époque où nous nous battions pour l’obtention du diplôme d’entraîneur malgré la barrière de la langue, la confiance que nous lui avons témoigné à son arrivée. C’est avec une profonde émotion que nous lui souhaitons bonne chance pour rebondir. » L’affaire devrait se régler aux Prud’hommes.

En attendant, le Nantes Rezé Métropole a officialisé il y a quelques jours le nom du successeur de Martin Demar. Il s’agit de l’Italien Fulvio Bertini.

Mots-clés :