Attentat de Bogota: La victime française est une jeune humanitaire sarthoise

TERRORISME Sa maman fait partie des personnes blessées par l'explosion... 

Clément Carpentier

— 

Des fleurs en hommage aux victimes dans le centre commercial Andino.

Des fleurs en hommage aux victimes dans le centre commercial Andino. — Raul ARBOLEDA

Elle s’appelait Julie Huynh, et n’avait que 23 ans. Ce samedi, cette jeune femme a perdu la vie dans l’attentat de Bogota, en Colombie. Sa maman, Nathalie, a été blessée lors de cette attaque terroriste.

>> A lire aussi : Colombie: Une Française parmi les victimes de l'attentat à Bogota

Elle effectuait « un service social »

Nathalie Huynh, âgée de 48 ans, venait d’arriver dans la capitale colombienne pour rendre visite à sa fille. Originaire de la ville de Parigné-l’Évêque, au sud-est du Mans, Julie Huynh travaillait en tant que volontaire dans un collège populaire de Bogota depuis six mois au sein de l’ONG Proyectar sin Fronteras. Cette structure apporte son aide aux populations touchées par les guerres civiles.

La jeune femme est la dernière d’une famille de trois enfants. Elle est décrite comme « quelqu’un de tourné vers les autres. Assez timide et très humble », par ses proches. Au moment des faits, elle se trouvait avec sa maman à proximité des toilettes où la bombe a explosé dans le centre commercial Andino, très fréquenté par les Occidentaux à Bogota. Alors que sa fille n’a pas survécu à ses blessures, Nathalie Huynh, elle, a été blessée au visage.

>> A lire aussi : EN DIRECT. Attaque de Londres: La police antiterroriste saisie, pas d'autres suspects recherchés...

L’attentat a fait trois morts

La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête pour « assassinats et tentatives d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste. » L’attentat de Bogota a fait trois morts et neuf blessés. Il n’a toujours pas été revendiqué.