Nantes: Oui, oui, oui, l'Hermine est à un seul match de la Pro A!

BASKET Les Nantais joueront la finale des play-offs de Pro B dimanche (14 h) à Boulazac…

David Phelippeau

— 

Le Nantais Henri Kahudi face à Arnaud Kerckhof.

Le Nantais Henri Kahudi face à Arnaud Kerckhof. — G.L

  • Nantes a battu (66-65) Boulazac ce jeudi soir à Mangin en demi-finale retour de play-offs de Pro B
  • L’accession en Pro A se jouera dimanche à l’extérieur pour les Nantais

La saison 2016-2017 restera quoi qu’il arrive historique pour l’Hermine de Nantes. Pensionnaires depuis 22 ans de la Pro B, les Nantais vont jouer, dimanche (14 heures), à Boulazac sur une finale leur accession à la Pro A ! La dernière fois qu’un club nantais (masculin évidemment) a évolué dans l’élite du basket français c’était en 1990-1991 avec le Nantes basket club (NBC).

Jeudi soir, une salle de Mangin pleine à craquer, les Nantais ont gagné (66-65) la demi-finale retour des play-offs de Pro B. Boulazac avait remporté (79-64) l’aller lundi. Un partout, balle au centre. « On va avoir l’ambition d’être une meilleure équipe dimanche, estime le coach Jean-Baptiste Lecrosnier. Il va falloir récupérer physiquement et arriver là-bas avec une grande détermination. Il n’y a surtout pas d’enflammade. On sait qu’il va falloir une fois de plus hisser le niveau… » Comme l’Hermine a su le faire, jeudi soir, surtout dans l’agressivité défensive et dans l’adresse (10 sur 24 à trois points contre 3/16 pour Boulazac).

Nantes plus adroit que Boulazac

>> A lire aussi : Nantes: «On a la volonté d'aller au bout!» L'Hermine veut SA finale pour la Pro A

Les Nantais ont aussi eu les nerfs pour conserver leur maigre avance de cinq points (66-61) dans les deux dernières minutes… et un poil de réussite sur le dernier shoot (de la victoire) du meneur boulazacois Kerckhof qui a rebondi sur le cercle juste avant le buzzer. « Les gars ont été solides et sont allés chercher une fois de plus l’énergie nécessaire pour rester en vie, conclut Lecrosnier. On était frustrés de ne pas avoir été à la hauteur de ce match 1. On a su réagir, mais on n’a rien gagné ce soir. » Si, si, le droit de rêver encore de la Pro A !

Mots-clés :