FC Nantes: «C'est primordial de voir ce que le coach va faire», confesse Gillet sur son avenir

FOOTBALL Le milieu de terrain veut bien poursuivre au FCN, mais à des conditions bien claires...

David Phelippeau

— 

Le milieu de terrain nantais Guillaume Gillet.

Le milieu de terrain nantais Guillaume Gillet. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Si la direction du FC Nantes veut garder le Belge, elle sait ce qu’il lui reste à faire… Guillaume Gillet, le milieu de terrain nantais, à qui il reste un an de contrat, se verrait bien poursuivre sur les bords de l’Erdre, mais il n’a pas hésité, ce jeudi midi, à poser ses conditions.

« Mon souhait est de me mettre à table pour discuter d’abord avec le FC Nantes parce qu’il ne me reste qu’un an de contrat, explique le Belge. A 33 ans, ce n’est pas quelque chose de confortable. »

>> A lire aussi : FC Nantes : Les Canaris ne devraient pas sillonner l’Europe la saison prochaine

La prolongation est donc une condition sine qua non ? « C’est un des critères qui est nécessaire, mais il y a aussi l’avenir du coach qui est aussi très important à mon sens, répond Gillet, devenu capitaine sous l’ère Conceição. Depuis quatre mois, j’ai appris à le connaître beaucoup mieux et à travailler avec lui. Ça m’a plu énormément et je suis même proche de dire que c’est l’entraîneur avec qui je me plais le plus au quotidien aux entraînements ou en matchs. J’adore sa façon de faire, sa façon d’être. Pour moi, ça sera primordial de voir ce que le coach va faire… »

>> A lire aussi : FC Nantes: «C'est une blague [ce penalty]», et c'est Guillaume Gillet (un Belge) qui le dit

Il n’ira pas au Standard de Liège

Quant à l’intérêt du Standard de Liège, relayé dans la presse belge en début de semaine, Gillet est flatté : « Je prends ça de façon positive. A 33 ans, lire qu’un club veut faire de moi un pilier pour l’année prochaine c’est bien. »

Mais, il est aussi très clair : « Vous, ici en France, vous ne connaissez pas forcément ma relation avec le club du Standard. Vous ne connaissez pas la rivalité qu’il peut y avoir entre le Standard et mon club formateur le FC Liégeois et Anderlecht [2008-2016]. Ce sont des choses particulières. Je n’ai jamais connu aucun problème avec le Standard, mais de là à y jouer, il y a un pas que je ne franchirai jamais, c’est clair. Je coupe court tout de suite aux rumeurs. »

>> A lire aussi : FC Nantes: «Parfois, on s'entraîne encore, il fait noir...», glisse, avec le sourire, Guillaume Gillet

 

 

 

Mots-clés :