Loire-Atlantique: Condamné pour des insultes racistes et avoir humilié une serveuse

JUSTICE Le coupable a aussi renversé sa canette de bière sur la tête de la barmaid...

Geoffrey Clémençon

— 

L'alcool est à consommer avec modération. Le maçon s'en souviendra. (Illustration

L'alcool est à consommer avec modération. Le maçon s'en souviendra. (Illustration — A.GELEBART/20MINUTES

Deux mois de prison et un stage de citoyenneté ont été requis par la procureure à l'encontre d'un maçon de 22 ans qui avait employé des insultes racistes et renversé sa bière sur une serveuse indonésienne, originaire de Djakarta, mais qui s'était installée avec son mari à Guéméné-Penfao (Loire-Atlantique).

Travaillant au bar le Tempo dans la rue de l’Eglise, elle a essuyé en juillet dernier des quolibets et des insultes racistes de la part d’un jeune maçon donc complètement ivre rapporte Ouest-France. A la barre du tribunal de Saint-Nazaire, il reconnaît « ne se souvenir de rien ».

Ajournement de peine

Ce sont ses copains, présents le soir du drame, qui lui ont raconté la canette renversée sur la serveuse et les surnoms, Anggun notamment, délivrée à la barmaid.

Le tribunal a ajourné la peine. Le coupable a six mois pour indemniser la serveuse, qui a quitté la ville depuis, en lui versant 1.120 euros plus 800 euros à son avocate. Il pourrait alors être dispensé de peine.