Vue aérienne du futur MIN, du pôle agroalimentaire et du parc d'activités autour de la porte de Rezé.
Vue aérienne du futur MIN, du pôle agroalimentaire et du parc d'activités autour de la porte de Rezé. - Nantes métropole

Le chantier, déjà impressionnant, doit durer un an et demi. Nantes métropole, l’Etat et la mairie de Rezé ont posé ce vendredi après-midi la première pierre du nouveau Marché d’intérêt national (MIN) de Nantes. L’actuel marché de gros situé boulevard Gustave-Roch sur l’île de Nantes sera en effet transféré à la porte de Rezé, le long du périphérique sud, à deux pas des communes des Sornières et de Pont-Saint-Martin.

Signature d'une plaque symbolisant le coup d'envoi de la construction du nouveau MIN de Nantes.
Signature d'une plaque symbolisant le coup d'envoi de la construction du nouveau MIN de Nantes. - F.Brenon/20Minutes

Les travaux de terrassement ont débuté sur le site de 20 ha, l’équivalent de 27 terrains de football. La livraison est prévue pour l’automne 2018. Une centaine d’entreprises (grossistes, producteurs, services logistiques) pesant au total plus d’un millier d’emplois sont attendues pour y emménager.

Le chantier du MIN de Nantes s'étend sur un site de 20 ha
Le chantier du MIN de Nantes s'étend sur un site de 20 ha - F.Brenon/20Minutes

La toiture couverte de panneaux solaires

Dessiné par l’architecte Erik Guidice, les nouveaux locaux bénéficieront d’équipements modernes pour les professionnels et de 200 places de parking en souterrain. Les toits seront couverts de panneaux photovoltaïques : 32.000 m2 de surface produisant 5 GWH par an, l’équivalent de la consommation de 2.000 foyers, soit l’une des plus grandes installations solaires en toiture de l’Ouest.

A côté du futur MIN, Nantes métropole ambitionne également de créer un vaste pôle agroalimentaire, d’une capacité d’accueil de 50 entreprises. Si tout va bien, il pourrait héberger jusqu’à 2000 emplois à terme.

Vue aérienne du futur MIN, du pôle agroalimentaire et du parc d'activités autour de la porte de Rezé.
Vue aérienne du futur MIN, du pôle agroalimentaire et du parc d'activités autour de la porte de Rezé. - Nantes métropole

Pour rappel, le MIN déménage de l’île de Nantes pour laisser la place au futur CHU de Nantes, lequel regroupera en bord de Loire à partir de 2026 les hôpitaux Hôtel-Dieu et Laënnec.

>> A lire aussi : Nantes: Le nouveau « quartier de la santé » est lancé sur l'île de Nantes

 

Mots-clés :