VIDEO. La boule anti-feu qui éteint les incendies en quelques secondes débarque en France

INNOVATION La société Elide Fire, basée à Couëron près de Nantes, commercialise depuis quelques mois ce produit innovant…

Julie Urbach

— 

La société Elide Fire commercialise la boule anti-feu

La société Elide Fire commercialise la boule anti-feu — Elide Fire France

Les vidéos de démonstration sont impressionnantes. Il suffit de lancer le petit objet dans les flammes pour qu’elles s’éteignent en quelques secondes. La boule anti-feu, ce produit étonnant déjà utilisé dans d’autres pays pour lutter contre les incendies, vient de débarquer dans l’Hexagone grâce à une société nantaise qui la commercialise en exclusivité. « Elle va permettre de sauver des vies, assure Olivier Lhermite, le directeur général de Elide Fire. En France, on compte un départ de feu toutes les deux minutes ! »

Imaginée par un ingénieur thaïlandais ressorti vivant de l’incendie d’un hôtel très meurtrier il y a 20 ans, cette boule rouge explose en 3 à 10 secondes après être entrée en contact avec les flammes. Un agent extincteur, « inoffensif pour l’homme et biodégradable » est alors expulsé et étouffe instantanément le feu. La poudre génère ensuite un film protecteur pour éviter toute reprise.

Entreprises et particuliers

La société, basée à Couëron, aurait déjà vendu près de 3.000 pièces à des clients partout en France (99 euros HT). Des professionnels du bois, laboratoires pharmaceutiques, stations-service, mais aussi des particuliers pour qui l’utilisation d’un extincteur n’est pas si facile. « On ne sait pas forcément comment s’en servir, avance Olivier Lhermite, ancien responsable sécurité incendie. Sans compter qu’il faut s’approcher des flammes, ce qui peut faire peur ou être dangereux. »

Si la balle anti-feu se lance, elle peut aussi s’utiliser de manière passive. « Les particuliers peuvent en stocker une au-dessus de leur compteur électrique, ou dans leur voiture en cas de problème de moteur, continue le directeur général. C’est aussi une protection supplémentaire pour les entreprises. »

Les pompiers ne l’utilisent pas

En cours de certification NF, le produit n’est cependant pas utilisé par les pompiers eux-mêmes. « Cette boule semble efficace mais nous n’avons pas pour projet d’en acquérir : elle ne présente pas d’intérêt supplémentaire aux moyens dont nous disposons déjà », indique-t-on au Sdis 44. Les pompiers s’interrogent également sur son efficacité dans des « milieux moins confinés ».

Ils conseillent enfin aux particuliers qui auraient réussi à maîtriser un feu de les appeler tout de même. « Des vérifications avec des caméras thermiques sont parfois nécessaires pour éviter toute reprise. »