Outre la moto, un quad a été trouvé au domicile du suspect.
Outre la moto, un quad a été trouvé au domicile du suspect. - Gendarmerie nationale.

Au départ, c’était une simple enquête pour le cambriolage d’une moto. Samedi dernier, un propriétaire domicilié à Carquefou découvrait en effet que son engin avait disparu de son garage pendant la journée. La veille, il avait pris rendez-vous avec un acheteur potentiel pour vendre son deux-roues mais personne ne s’était présenté au rendez-vous fixé sur le parking d'un centre commercial.

Les enquêteurs de la gendarmerie font le rapprochement et s’aperçoivent, à l’aide des enregistrements des caméras de vidéo-protection, qu’un fourgon avait en fait suivi discrètement le vendeur jusqu’à son domicile.

Une caverne d’Ali Baba

Le propriétaire du fourgon est finalement localisé puis interpellé jeudi après-midi à Aigrefeuille-sur-Maine, au sud de la Loire-Atlantique.

Au cours de la perquisition à son domicile, la moto est retrouvée mais pas seulement. Il y avait aussi un quad, des tablettes de marque, des vélos, de l’outillage (électroportatif type professionnel…), des pistolets à grenaille… Près de 70 objets au total !

Ce vendredi, les gendarmes ont déjà identifié cinq victimes. L’individu, âgé de 25 ans, a reconnu le vol de la moto et son implication dans d’autres faits commis sur le département. Sa garde à vue est prolongée. Sans profession et déjà connu de la justice, il sera déferré devant les magistrats du TGI de Nantes.

L’enquête se poursuit et cherchera désormais à identifier tous les propriétaires d’objets volés.

Mots-clés :