Nantes: Le festival HIP OPsession met le paquet sur la gratuité

CULTURE Le festival dédié à la culture hip-hop débute ce jeudi dans l'agglomération nantaise...

Frédéric Brenon

— 

Apollo Brown et Skyzoo.

Apollo Brown et Skyzoo. — BD - HIP OPsession

C’est parti pour trois semaines. HIP OPsession, l’un des principaux festivals européens dédiés à la culture hip-hop, lance sa 13e édition ce jeudi. Près de 25.000 spectateurs répondent chaque année au rendez-vous.

Jusqu’au 4 mars, une vingtaine de lieux de l’agglomération nantaise accueilleront concerts, performances, expositions et conférences. Sans oublier les battles de danse, toujours très spectaculaires, programmés vendredi et samedi au Lieu unique (il ne reste que quelques places).

Le QG, nouveau lieu incontournable

Cette année, Pick-up production, l’association qui organise HIP OPsession, a souhaité accentuer « l’ouverture du festival à un large public » en concoctant une programmation gratuite « qui n’a jamais été aussi étoffée ». L’essentiel se passe au QG, nouveau lieu central situé rue des Pénitentes, à deux pas de la préfecture, à Nantes.

On pourra y découvrir la vaste exposition de graff réalisée par le collectif belge CNN199, des conférences consacrées à l’histoire du rap et au célèbre rappeur américain 2Pac, mais aussi divers petits concerts. Des DJ sets sont également organisés gratuitement au Lieu unique, de même qu’une soirée musicale le 1er mars au Pôle étudiant, avec notamment les américains Apollo Brown et Skyzoo.

« Offre gratuite ne signifie pas offre au rabais. Ce sont des artistes de très bonne qualité », promettent les organisateurs. Le 27 février, le musée du château ouvrira également ses portes gratuitement pour une nocturne associant des graffeurs, danseurs et musiciens hip-hop.