La commission d’appel d’offres de Nantes métropole a tranché. C’est le groupe français JCDecaux qui a été retenu pour pouvoir vendre de la publicité sur tous les panneaux d’affichage prévus à cet effet sur le territoire métropolitain. La société, qui succédera ainsi au printemps à Clear Channel et Abri-services, décroche le contrat pour 20 ans.

L’obtention du juteux marché entraîne toutefois des contreparties au bénéfice de la collectivité publique. JCDecaux s’engage ainsi à entretenir et nettoyer les abris de voyageurs (arrêts de tram et de bus) et tous les types de panneaux de communication et d’information, y compris électroniques. JCDecaux devra aussi verser à Nantes métropole une partie des recettes financières liées à la publicité.

Moins de petits panneaux pub

Enfin, et ce sera la contrepartie la plus visible, l’exploitant s’est également engagé à diminuer le nombre de panneaux publicitaires sur l’espace public. Pour les 2x2 mètres, on passera ainsi de 707 à 620 panneaux (soit une réduction de 12 %). Pour les 8 m2, on passera de 245 à 210 panneaux (soit une réduction de 14 %).

Une avancée qui ravira tous ceux qui trouvent que la publicité est bien trop présente dans la rue. On est toutefois encore loin de Grenoble, ville qui a osésupprimer les panneaux publicitaires.

Pour rappel, la société JCDecaux est aussi celle qui exploite depuis huit ans les vélos en libre-service Bicloo à Nantes. Ce contrat s’achève cette année.