Mondial de handball: 100.000 supporters arrivent à Nantes, ce que la ville attend comme retombées

EVENEMENT Le championnat du monde de handball démarre ce mercredi, et à Nantes dès jeudi, pour 14 matchs...

Julie Urbach

— 

Des supporters français lors du mondial 2015 de hand au Qatar

Des supporters français lors du mondial 2015 de hand au Qatar — KARIM JAAFAR / AL-WATAN DOHA / AFP

Les Nantais frustrés de ne pas avoir reçu dans leur ville l’Euro de football, cet été, se consoleront-ils avec le Mondial de handball ? Si, à première vue, l’engouement n’est pas aussi fort, quelque 100.000 spectateurs  (70 % des places avaient été vendues, lundi) s’apprêtent tout de même à débouler dans la cité des ducs, l’une des huit villes hôtes de l’événement.

Dès jeudi, le hall XXL du parc des expos de la Beaujoire va recevoir 14 rencontres en une semaine, dont quatre de l’équipe de France, qui se joueront à guichets fermés. Les organisateurs y voient une opération tout bénef pour la ville.

Un budget pas si élevé

Il faut dire que la facture n’est, finalement, pas si salée que ça. Surtout si on la compare celle qui était demandée pour une rénovation de la Beaujoire (80 à 100 millions d’euros !) indispensable pour accueillir l’Euro. Pour recevoir le championnat, les collectivités ont du signer un chèque de 540.000 euros.

« La mise en configuration du hall XXL, qui atteindra la jauge de 10.500 spectateurs, coûte à la métropole 643.000 euros, complète Pascal Bolo, vice-président de Nantes métropole. Une dépense justifiée par la durée du championnat, et la volonté de Nantes d’accueillir de grands événements pour rayonner. Le sport de haut niveau en fait partie. » L’enveloppe monterait ainsi à environ 1,5 million d’euros tout compris, frais de sécurité (renforcée) compris.

La bière, moins chère à Nantes qu’en Norvège

Mais pour quelles retombées ? Au-delà d’asseoir l’image de Nantes comme terre de handball, les bénéfices économiques sont difficiles à estimer. Mais déjà, ça se serre dans les hôtels. Selon le site Trivago, les tarifs hôteliers moyens en janvier à Nantes seraient d’ailleurs les plus élevés jamais enregistrés depuis 2014 ! « On évalue à 2.000 le nombre de nuitées », avance François Méchin, directeur du comité régional d’organisation. Et ce rien que pour l’hébergement des équipes, des joueurs et des délégations.

Parmi celles-ci, la Norvège, l’autre pays du handball, est la plus attendue. « Entre 500 et 1000 personnes sont annoncées pour chaque match, explique un membre de l’organisation. Elles viendront pour une semaine de sport mais aussi pour faire la fête en ville. Le prix de la bière est beaucoup moins élevé ici que chez eux ! » Polonais, Russes, mais aussi supporters de la France entière (grâce à la venue des Experts) seront aussi de la partie.

>> A lire aussi : Pourquoi Nantes a renoncé à accueillir des matchs de l'Euro 2016

Reste à savoir si la passion du hand gagnera aussi le centre-ville, alors que le village (ouverture ce soir) sera lui aussi installé au parc des expos de la Beaujoire. « Ce genre de manifestation drainera forcément des retombées positives, assure Nathalie Deniau-Million, présidente de l’association de commerçants Plein Centre. Pour les supporters, c’est le début du mondial de hand, mais nous espérons qu’ils nous aideront aussi à avoir un bon début de soldes ! »