Manuel Valls, ancien Premier ministre, et Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes métropole
Manuel Valls, ancien Premier ministre, et Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes métropole - S.Salom-Gomis/ Sipa

Le renoncement du gouvernement à procéder aux travaux de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes avant l'hiver 2016 comme il s’y était engagé a fait bondir les militants et élus pro-aéroport. Mais,  contrairement à la droite, les élus socialistes se sont montrés assez discrets dans les médias.

La maire de Nantes, Johanna Rolland, a toutefois révélé ce vendredi qu’un courrier cosigné par les parlementaires socialistes de Loire-Atlantique, le président du conseil départemental, le maire de Saint-Nazaire et la présidente de Nantes métropole avait été envoyé lundi à François Hollande.

«Ce transfert est vital pour l'avenir du Grand Ouest»

« Récemment encore, lors de notre rencontre à l’Elysée vous nous avez réaffirmé votre intention de lancer les travaux avant la fin du quinquennat, indique le courrier. Les médias se sont fait l’écho d’un nouveau soubresaut sur ce dossier en indiquant que toute opération sur le site était différée. Si ces informations venaient à être confirmées nous serions stupéfaits, sur la méthode, par le peu de considération accordée aux élus du territoire, et profondément inquiets, ce transfert étant à nos yeux vital pour l’avenir du Grand Ouest. »

En conclusion de leur lettre, les élus insistent auprès du président: « il devient impérieux que vous puissiez apporter toute la clarté sur la suite de ce dossier ».

>> A lire aussi : Cazeneuve pour une évacuation «efficace» de la ZAD

 

Mots-clés :