Nantes: Bourrés de nouveautés, les bus «dernière génération» de la TAN se dévoilent

TRANSPORTS Nantes métropole a commandé 80 véhicules articulés au gaz naturel. Le premier modèle circule depuis ce lundi ..

Frédéric Brenon

— 

Le nouveau bus articulé «Urbanway» construit par Iveco pour Nantes métropole.

Le nouveau bus articulé «Urbanway» construit par Iveco pour Nantes métropole. — F.Brenon/20Minutes

Il n’a pas le wifi, ni de machine à café, mais devrait quand même plaire aux milliers d’habitués du réseau TAN. « Urbanway », le bus articulé « dernière génération » construit par Iveco pour Nantes métropole, circule depuis ce lundi sur la ligne chronobus C6. Ce véhicule fonctionnant au gaz naturel peut accueillir 111 passagers dont 34 assis.

Lui et ses frères jumeaux (pas moins de 80 modèles ont été commandés pour une dépense totale de 39 millions d’euros) permettront d’augmenter la capacité de certaines lignes, en particulier les lignes chronobus C1, C2, C5, C6, C7 qui ne disposaient pas toutes de véhicules articulés. Ils permettront aussi de remiser au garage des véhicules anciens roulant au diesel, donc polluants et bruyants.

Mais ce n’est pas tout, ce cher « Urbanway » est bourré de petites nouveautés plutôt sympas.

Pour les passagers :

  • Quatrième porte au fond. Une nouvelle double-porte à plancher bas (adaptée aux poussettes et handicapés) a été ajoutée à l'arrière du bus afin de faciliter les montées-descentes. Très pratique lorsque le véhicule est bondé aux heures de pointe.
  • Nouvel éclairage intérieur. L’éclairage intérieur, qui peut varier selon la luminosité extérieure, est particulièrement soutenu au fond du bus. Objectif : inciter les voyageurs à ne pas rester devant et à « se répartir mieux dans le bus afin d'améliorer les flux ».
  • Des écrans plats. Quatre écrans plats d’un mètre de long donneront des informations en temps réel (progression de la ligne, annonce du prochain arrêt, correspondances, perturbations, actualités commerciales…). Il y aura aussi deux panneaux à message variable.
  • Du parquet et un nouveau tissu de siège. Attention, coquetterie ! L’habituel sol insignifiant a été remplacé par une imitation de parquet « plus chaleureuse ». Le tissu des sièges propose deux coloris de vert déclinés de manière aléatoire « pour plus de modernité ».
  • Des allées plus larges. L’allée centrale et l’espace intérieur ont été réaménagées pour « apporter plus de confort » et « faciliter le passage ». Bon, ce n’est pas franchement flagrant.
Des écrans plats ont été ajoutés à l'intérieur.
Des écrans plats ont été ajoutés à l'intérieur. - F.Brenon/20Minutes

Pour les cyclistes et piétons :

  • Pot d’échappement en hauteur. S’il n’émet pas de fumée noire, le pot d’échappement du bus à gaz envoie tout de même sur la chaussée une vague de chaleur à chaque changement de rythme. L’expérience est assez désagréable pour les cyclistes et piétons. Cette fois, le pot d’échappement est placé en hauteur, ce qui « ne gênera personne ».

Pour les conducteurs :

  • La clim au volant. Les chauffeurs disposent de la climatisation dans le poste de conduite, comme dans certains busways. Pas anodin quand on sait qu’ils roulent sept heures par jour en moyenne.
  • Des caméras de contrôle. Pour davantage de sécurité, des petits écrans de vidéosurveillance permettent de contrôler ce qui se passe le long des portes et derrière le véhicule, comme dans un tramway.
  • Siège à position enregistrée. Plus ergonomiques, les sièges enregistrent aussi électroniquement la position d’assise de chaque conducteur. De quoi gagner du temps à chaque changement de service

Pour la TAN:

  • Système d'optimisation du carburant. Spécialiste des bus à motorisation gaz, Iveco a doté ses nouveaux modèles d'un système d'optimisation du carburant, en particulier lors des arrêts prolongés. Des économies qui feront bien plaisir au comptable de la Semitan.
Une quatrième double porte fait son apparition à l'arrière du bus.
Une quatrième double porte fait son apparition à l'arrière du bus. - F.Brenon/20Minutes

 

Mots-clés :