Nantes: Le plus grand escape game de France ouvre ses portes (avant deux autres, très bientôt)

LOISIRS En plus d'Escape Hunt expérience, mardi à Saint-Herblain, au moins deux autres lieux s'apprêtent à s'installer en ville...

Julie Urbach

— 

Le hall d'accueil de Escape hunt expérience, à Saint-Herblain

Le hall d'accueil de Escape hunt expérience, à Saint-Herblain — J.Urbach/ 20 minutes

Ce sera « le plus grand de France ». Alors que la mode des jeux d’évasion fait fureur depuis quelques années dans le pays, un nouvel escape game de 1.800 m2, Escape Hunt expérience, va ouvrir ses portes à Saint-Herblain, tout près d’Atlantis.

Mardi, cet immense entrepôt ambiance Sherlock Homes va dévoiler ses six salles desquelles des équipes tenteront de sortir le plus vite possible (en une heure maximum en tout cas), grâce à des indices. Début 2017, avec quatre nouvelles pièces à l’étage, 50 joueurs pourront être accueillis en simultané, 7 jours sur 7, de 10h à 23h.

Une structure conçue pour « capter le marché des entreprises », en quête de nouvelles expériences de « team building » pour leurs salariés, voire de modes de recrutement innovants, expliquent les gérants.

Déjà deux en centre-ville…

Si cette grosse machine s’installe à Nantes, « c’est qu’il y avait encore de la place pour le projet », continuent Ulric et Enguerran. L’offre ne manque pourtant pas dans la Cité des Ducs : tous deux en centre-ville, dans des styles différents, La Ligue des Gentlemen cohabitait pour l’instant avec Leave in time, qui a lancé la mode il y a deux ans.

>> A lire aussi : La rédaction de 20 Minutes Nantes a testé l'escape room

« Ça marche mieux que l’on pouvait espérer, se réjouit Pauline, responsable de ce Live escape game qui affiche complet le week-end souvent deux semaines à l’avance. Il n’y a pas vraiment de concurrence entre nous car les gens sont toujours en demande de nouvelles énigmes, ils reviennent pour des anniversaires, des réunions de famille… Sans compter tous ceux qui ne connaissent pas le principe : il y a encore un gros potentiel ! »

… au moins deux autres en préparation

Si Leave in time, qui emploie désormais une vingtaine de salariés, travaille donc sur l’ouverture d’un deuxième local (dont la localisation reste secrète) d’ici la fin de l’année, au moins une autre structure est également sur les rangs. Pour mettre ses neurones à l’épreuve, on pourra se rendre chez Nant’escape, qui accueillera ses premiers candidats rue Voltaire, début novembre.

Particularité, les maîtres du jeu (qui aident les joueurs via un écran ou un téléphone en général) seront ici de vrais comédiens et feront partie de l’intrigue. Ils évolueront dans une vieille cellule, un bar de gangsters ou encore un salon de coiffure vintage… « De quoi amener un vrai plus dans la dimension immersive », assure Christophe, le fondateur. Mais aussi de la diversité pour des joueurs qui semblent encore loin d’être rassasiés.

 

Mots-clés :