Nantes : Élan de solidarité pour un violoniste de rue Roumain

SOCIÉTÉ Deux Nantaises ont lancé une cagnotte en ligne pour aider un violoniste de rue qui a brisé son instrument…

Mikael Libert

— 

Un cagnotte lancée pour payer un nouveau violon à Dinu.

Un cagnotte lancée pour payer un nouveau violon à Dinu. — Capture d'écran Youtube

Pour qu’il continue à jouer de la musique dans ce monde de brutes. Jeanne et Marine, deux Nantaises, ont lancé une cagnotte sur internet pour venir en aide à un artiste de rue selon Presse Océan. Le résultat (provisoire) a largement dépassé les espérances.

De Bucarest à Nantes

Marine et Jeanne sont sans doute les deux plus grandes fans de Dinu Vancea Andrej, un musicien de rue Roumain âgé de 65 ans. Depuis une douzaine d’années, ce père de famille, qui a fui Bucarest pour s’établir à Nantes en 2004, joue du violon sur le trottoir coiffé de son éternel chapeau Haut-de-forme.

De son art, dépendent une demi-douzaine de personnes. Mais, il y a quelque temps, l’instrument a rendu l’âme, obligeant Dinu a en louer un autre à grands frais. Les deux Nantaises, émues par l’homme comme par son art, ont décidé de lui venir en aide. « Nous sommes bien décidés, avec l’aide de tous, à lui procurer un nouveau violon pour lui faciliter la vie et nous permettre de le retrouver lui et sa musique partout dans la ville », ont écrit les deux bienfaitrices.

Pour un nouveau violon

Un cagnotte a été lancée sur le site Okpal.com pour tenter de récolter 1000 euros. Une somme qui servira à acheter un nouveau violon pour 800 euros, une boîte de transport à 150 euros. Le reste pour payer les frais réclamés par le site.

Tout cela partait d’une bonne intention mais rien ne s’est déroulé comme prévu. En effet, au lieu des 1000 euros espérés, une avalanche de contributeurs à fait péter les stats. Ce samedi, le montant s’élevait à près de 3000 euros. Une chose est sûre, c’est un bien beau violon que va pouvoir s’offrir Dinu, et sans doute même un chapeau tout neuf.

Mots-clés :