FCN-LOSC: Il va falloir compter sur Lille pour l'Europe, mais sans doute plus sur Nantes

FOOTBALL Les Nordistes se sont imposés tranquillement (0-3) à la Beaujoire, ce dimanche...

David Phelippeau

— 

Victoire logique du Losc à Nantes ce dimanche.

Victoire logique du Losc à Nantes ce dimanche. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Malheur au perdant. Malheur à Nantes donc. Ce dimanche, les Canaris ont été humiliés (0-3) à la Beaujoire face à une équipe de Lille, qui a justifié son rang d’équipe ultra-solide.

Face à une formation nantaise, dont la fluidité dans le jeu n’était pas du tout la marque de fabrique ce dimanche, le Losc s’est frisé les moustaches. Un peu à l’image d’Eder, qui s’est joué de Cana avec une facilité déconcertante à l’entrée de la surface de réparation, pour ouvrir le score (0-1, 18e).

A part sur les coups de pied arrêtés, les Nantais ont beaucoup peiné pour se montrer dangereux sur la cage d’Enyeama, impeccable à plusieurs reprises (9e Sigthorsson et 33e Cana). La faute à un jeu trop stéréotypé et un abus de longs ballons.

>> A lire aussi : FC Nantes-Lille: Des jumeaux en quête d'Europe

Dans ce concert de médiocrités, les milieux excentrés Thomasson et Adryan ont fait figure d’acteurs principaux. Et les Lillois, ont profité d’une nouvelle défaillance individuelle nantaise pour doubler la mise et mettre fin à tout suspense.

Doublé d’Eder

Sur un corner, Eder prenait le dessus sur la défense nantaise, puis Sunzu devançait un Riou, sorti poings en avant dans le vide (0-2, 58e).

Lille a vécu une fin de match somme toute tranquille, confronté il est vrai à une révolte très timide des Nantais. Eder a même signé un doublé dans le temps additionnel (0-3, 90e + 2) et enfoncé un peu plus les Canaris.

Les Nordistes, avec ce quatrième succès de rang, se sont donné le droit de rêver encore à l’Europe (7e à quatre points de la 4e place en attendant le match de Lyon de ce dimanche soir). A l’inverse, Nantes (10e) est rentré dans le rang au classement et a peut-être enterré ses derniers espoirs d’Europe…

Mots-clés :