Pistolet airsoft. Illustration.
Pistolet airsoft. Illustration. - Wikipedia

Ça aurait pu être le début d’une belle histoire d’amour. Dimanche soir, jour de la Saint-Valentin, une jeune femme de 22 ans a croisé la route d’un livreur de pizza avec qui elle a sympathisé, rapporte la police. Mais alors qu’elle se trouve en état d’ivresse, elle lui a proposé de manger un bout dans son appartement, quartier Saint-Félix. C’est là que la scène tourne mal.

Sans raison apparente, la jeune femme se serait emparée d’une arme factice de type airsoft, qu’elle aurait pointé sur son Valentin. Le poursuivant dans les parties communes, jusque dans le local à poubelles, elle aurait ensuite tenté de le fouiller, pensant qu’elle était victime de vol, avant que la bagarre ne continue au sol.

Elle reconnaît une « réaction disproportionnée »

Alertée par une voisine, la police s’est rendue sur les lieux et a interpellé la jeune femme. Avec un taux d’alcool de 1,4 g dans le sang, celle-ci a expliqué « avoir eu peur » tout en reconnaissant que « sa réaction a été disproportionnée du fait de l’alcool », indique la police.

Le jeune homme a porté plainte. Plutôt qu’un amoureux, la jeune femme a gagné une convocation chez le délégué du procureur pour un rappel à la loi. Son arme a été confisquée.

Mots-clés :