Nimes, le 2 octobre 2015. Opération de police dans le cadre du plan national de lutte contre les vols et trafics de vhicules.
Nimes, le 2 octobre 2015. Opération de police dans le cadre du plan national de lutte contre les vols et trafics de vhicules. - SIPA

Dans la nuit de samedi à dimanche, un garçon de 14 ans et une fille de 15 ans, qui sont cousins, ont dégradé 42 voitures dans le quartier Doulon à Nantes. C’est une habitante de la rue du Landreau, voyant deux jeunes casser la vitre du véhicule de son voisin à l’aide d’un petit objet, qui a prévenu la police. Lorsque la patrouille est arrivée sur place, elle remarque de nombreux véhicules, stationnés entre la rue de la Ruette, rue du Landreau et le boulevard Auguste-Peneau, présentant des vitres latérales brisées. Les policiers découvrent que l’aubette de bus de la Gagnerie entièrement cassée.

Ils ont reconnu les faits

Lorsque les deux adolescents voient les policiers, ils s’enfuient, mais sont finalement interpellés boulevard Auguste-Peneau. Un marteau brise vitre rouge est découvert dans le sac à dos de la jeune fille. Les deux ados venaient de passer la nuit chez leur tante qui habite, quartier Vieux-Doulon, à faire du baby-sitting. C’est lorsqu’ils ont quitté le domicile de leur tante qu’ils ont commis les dégradations.
Entendus par la police, ils n’ont donné aucune explication, mais ont reconnu les faits. La jeune fille a été remise à son foyer et son cousin remis à son beau-père. L’enquête se poursuit pour identifier les 42 victimes.

Mots-clés :